Appartements disponibles

5 parcs à découvrir

6 novembre 2020

Oui, vous avez les majestueuses Plaines dans votre cour, mais d’autres parcs de la ville méritent le détour. En voici cinq à explorer cet automne – ou plus tard, sous la neige.

 

 

Parc de la Rivière-Beauport

Une cascade de 10 mètres de haut en pleine ville? Oui, il y en a une, au parc de la Rivière-Beauport, endroit splendide mais méconnu. On peut y longer la rivière dans un décor enchanteur sur plusieurs kilomètres, tout en cherchant les fossiles imprégnés dans la roche sédimentaire ou les vestiges du passé industriel du site (moulins, brasseries, barrage…). Un lieu non seulement magnifique, mais chargé d’histoire.

 

Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles

Son segment dans Limoilou et Vanier est très fréquenté, mais le parc linéaire, qui s’étend sur 32 km du lac Saint-Charles jusqu’au fleuve, compte plusieurs autres beaux secteurs plus au nord. Ceux du parc Les Saules et du parc Chauveau sont particulièrement charmants, la rivière y étant large et le couvert d’arbres, abondant. À certains endroits, on se retrouve même dans une petite vallée escarpée!

 

Parc de la Montagne-des-Roches

Beaucoup d’érables à sucre et de hêtres couvrent les 19 hectares de ce parc de l’arrondissement de Charlesbourg. Calme et apaisant, il est aussi pourvu d’un étang où nagent des canards. Du haut de son escarpement rocheux, on a une belle vue sur la ville et le fleuve.

 

Marais du Nord

Si vous avez la fibre ornithologique développée, vous serez aux anges aux Marais du Nord, entre le lac Saint-Charles et le lac Delage : l’endroit héberge environ 160 espèces d’oiseaux. Les 8 kilomètres de sentiers, entre marais et forêt, sont agréables et faciles, en plus d’offrir de beaux points de vue. Une plongée en pleine nature, à deux pas de la ville.

 

Cimetière Mount Hermon

Il y a quelque chose d’apaisant à déambuler dans un cimetière, particulièrement en automne. Le recueillement s’impose, le rappel de la mort nous faisant apprécier encore plus les splendeurs qui nous entourent. Le plus beau cimetière de Québec est sans conteste celui de Mount Hermon, dans Sillery. Abrité par d’immenses arbres matures, son terrain en pente s’incline vers le fleuve. À l’origine anglican et protestant, ce cimetière inauguré en 1848 est maintenant multiconfessionnel; y reposent entre autres plusieurs membres des communautés grecque, chinoise, libanaise et allemande de Québec.

 

image de couverture: Marais du Nord